.

.

Mardi 21 Février 2017 --- : Suivez nous sur twitter: @zoomtchad. Tchad : Aprés leur expulsion du Soudan, les anciens chefs de la rébellion tchadienne ont quasiment disparu de la scéne politique.Mahamat Nouri est bloqué en France, Timane Erdimi est bloqué au Qatar dans un hotel. Et voilà qu'on apprend que Tom Erdimi qui était installé aux USA, a quitté sa planque américaine pour aller au Darfour où il séjourne depuis 2 mois pour relancer la Rébellion. L'interdiction du port de la burqua par le gouvernement DEBY est répétée en longueur de journées par les médias occidentaux ,particulièrement français, RFI, TV5 et autres. Les magazines féminins s'y sont mis d'ailleurs ,il faut signaler que pour certains journaux, l'info c'était l'interdiction de la burqua et non pas les attentats à la bombe et les victimes, en général totalement ignorés. C'est dire que le port de la burqua même dans nos pays dérangent les occidentaux .Ils y voient la progression de l'Islam dans le monde. SENEGAL-CAE : Depuis plusieurs semaines, c’est la valse des mandats d'arrêt, convocations et autres : Koni Allafouza Worimi, l’actuel sous préfet de Kalaït, Nodjigoto Haunan et Goukouni Weddeye. La convocation d’abord à Ndjamena puis à Dakar adressée à Goukouni Weddeye a dû faire trembler beaucoup de personnes. Où sont-ils ceux qui ont fait éxecuter les prisonniers des Fant ? Où sont-ils ceux qui ont cautionné politiquement, contribué militairement à détruire leur pays pour le compte de la Libye ? Où sont –ils ceux qui ont dénoncé auprès des forces d’occupation libyennes des pères de familles tchadiens dont le seul tort étaient d’etre taxés de pro-habré lesquels furent arrachés à leurs familles, torturés et éxecutés ? Beaucoup d’entre eux sont à Paris, au Tchad, tranquilles ? Pour combien de temps ? Senegal: Aminata TOURE n'est plus PM du Sénégal , battue à plate couture jusque dans son bureau de vote, elle est obligée de rendre le tablier. Un an pile poil aprés avoir lancé l'enlevèment du Président HH , elle est out du gouvernement, ratatinée, humilée etvoit sa carrière politique terminée.Tchad: Boko Haram menace le pouvoir de Deby par une video .Tchad: PADARE ,bientôt devant la haute cour de justice ? On peut le penser car ce matin, l'assemblée nationale a crée une commission pour préparer la mise en accusation de PADARE , vote sur 110 députés, 105 ont voté oui , 5 se sont abstenus. Tchad-Senegal:Arrivée à 18h de Macky SALL a Ndjamena pour une visite d'amitié et de coopération comme l'a annonce la teletchad . Bizarrement cette visite du president senegalais coincide avec la presence au Tchad des magistrats des CAE et encore plus bizarrement la présidence sengalaise n' a pas mentionné cette visite d'amitié au Tchad. Encore plus bizarrement,Macky et Deby se sont vus à Paris, qu'elle est l'urgence qui justifie le bricolage d.une visite incognito. Tchad:,nous avons reçu des mails dont les auteurs ont tenu à préciser que la nomination de Haoua Acyl comme ministre ne doit rien à HINDA, bien au contraire, celle ci les a toujours ignorés.C'est Idriss DEBY qui a designe HAOUA ACYL comme ministre ,c'est la stricte verité. HInda est lâ où ,elle est ,depuis bientot 10"ans et elle a mis ses propres freres ,soeurs et tantes, dans des postes juteux .qui un jour ,a entendu parler de ses liens avec la famille de Feu Acyl Ahmat. Personne, sa jalousie est connue de tous ,ont ils souligné, et donc ,cette nomination est le fait du sultan Deby, soi meme. Rectificatif publié, on attend la reaction de l.autre camp. Fin de la morosité,en conseil de ministre , ambiance assurée. MINUSMA: 2 soldats tchadiens sont morts à Tessalit. Toujours exposés dans l'enfer du Nord Mali, seuls sans meme les fils du pays malgré la liberation annoncée en grande pompe . Seuls ,affamés et sans solde , ils se sont révoltés esperant voir la situation changée, mais rien n'y fit , l.enfer continue.Histoires d.hommes consideres par Deby comme de la chair à canon , jusqu.à quand?Remaniement ministeriel, le partage du gâteau se poursuit entre la famille des Itno et celle de Hinda. Haoua Acyl,fille du défunt Acyl Ahmat,cousine directe de Hinda ainsi que Mme Mariam Mahamat Nour, plusieurs fois, ministre auparavant mais aussi présentée comme la tante de Hinda font leur entrée au gouvernement. Parions qu'il y aura des machakils à la pelle quand on sait ce que l'on sait. Daoussa Deby , ancien ambassadeur du Tchad en Libye et frère d'Idriss Deby, est aussi, pour la première fois, nommé ministre. Dossier spécial et analyse dans quelques jours. Idriss Deby au Mali a fait un discours pompeux qui a fait sourire plus d'un, en comparant la situation vecue par le Mali à celle du Tchad avec l'attaque des rebelles en 2006 et 2008; il a degagé la responsabilite de son gouvernement de l'affaire du non paiement des salaires des militaires tchadiens à Kidal, en disant que c'etaient les NU. Des sources des NU ont fait remarqué que c'est du n'importe quoi, les salaires et les primes et autres avantages sont versés à l'Etat tchadien qui se charge de payer les salaires de ses militaires et c'est valable pour tous. Regardez en une seule lecture la vidéo sur l'interview de Mme Fatimé Raymonne Habré. Tchad : Le Parlement se voit privé de la possibilité de donner ou non son accord pour l'envoi de l'armée Tchadienne pour une intervention extérieure! Par une loi, désormais, les députés tchadiens seront tout simplement informés par le gouvernement. Nouveau tour de vis du regime. Devant les demandes formulées par les visiteurs anglophones d'une version anglaise de nos dossiers, bientôt la plupart d'entre eux seront traduits en Anglais. Affaire Habre: Saisine de la cour de justice de la CEDEAO par la defense du président HH; les chambres africaines, le rôle de Deby à la fois enquêteur, procureur,et juge au débat,la justice françafricaine à la sauce gombo sur la sellette. Devant les preuves de son enrôlement par l'Etat du Senegal, le prof - avocat avoue ce matin qu il etait bel et bien implique pour le compte du Sénégal dans l'affaire Habre ! Il fallait le dire plus tôt, et surtout informez les lecteurs en toute honnêteté ! Fusillade à l'intérieur du palais présidentiel ce soir. Il y a plusieurs blessés et morts dont un Général. Arrestations tous azimuts. La situation est très confuse à Ndjaména. --- Suivez nous sur Twitter @zoomtchad. Tchad: Deby continue son délire ,hier en recevant le president de la commission de la Cedeao , il a réaffirme son exigence de vouloir le commandement de la force des NU pour le Mali. Dossier complet dans quelques jours': le Tchad ne peut pas avoir le commandement car aucun des "generaux" de l'armee de Deby n'a la capacite de diriger une force de plus de 11000 militaires avec la mission qui lui est assignee et les enjeux politiques et géostratégiques qui s'y greffent. Un autre plantage en vue. C'est exactement ,comme la pretention de Moussa Faki d'etre Secrétaire General de l'OCI. Un délire fou, semer la terreur au Tchad,piller les revenus pétroliers,leur a fait croire qu'ils sont quelque chose hors du Tchad .-Mali: Deby a demandé le commandement de la force des NU pour le Mali qui va bientot etre constituée! Devant les réticences des NU, il s'est énervé et a menacé de retirer tout le contingent tchadien. . .. A suivre donc. ---

En dix jours, deux importantes décisions ont été révélées par les médias de la diaspora tchadienne et par la presse française. Ces décisions sont le fait des plus hautes autorités françaises et concernent directement la famille présidentielle tchadienne et des opposants au pouvoir de DEBY.

La première décision est relative à l'attribution de la nationalité française par le Président français Hollande à Hinda Deby ITNO. Selon le journal Canard Enchaîné (voir scan), ce geste du Président français est un cadeau pour services rendus par DEBY à la Françafrique. L'hebdomadaire français nous apprend que Hinda DEBY ITNO et Idriss DEBY en ont fait expressément la demande à Hollande. L’affaire commence à être embarrassante, ce qui explique la montée au créneau du journal françafricain Jeune Afrique qui fait dans l’intox. La ficelle est vraiment trop grosse, faire croire qu’on peut obtenir la nationalité par son grand-père maternel alors que la mère de Hinda ne l’a pas eu de son propre père. Comment  est –il possible alors que Hinda puisse l’avoir ? Il aurait fallu que la mère de Hinda obtienne la nationalité de son père français, pour qu’elle l’a transmette par filiation à Hinda et à ses frères et sœurs. Or, tel n’est pas le cas, ni la mère de hinda ni sa sœur toutes deux de père français ne possèdent pas la nationalité  française. En outre, comment Jeune Afrique peut nous expliquer que les frères et sœurs de Hinda de même père et mère, n’ont pas bénéficier de cette nationalité française octroyée par Hollande, ayant le même grand père maternel ! Simple diversion !

 

Pourquoi Idriss Deby et Hinda se sont mobilisés pour cette nationalité française aujourd'hui ? En tout cas, cette demande est considérée comme une volonté de DEBY de mettre à l'abri une partie de la famille. Que deviendront les autres ?

Problèmes de sécurité du régime, peur d'un Coup d'Etat ou crainte d'un problème de santé plus grave, s'interroge le journal français?

Les interrogations deviennent plus graves quand on rapproche cette première décision, de la seconde  prise par les autorités politiques françaises le 18 janvier 2017.

En effet, deux opposants au régime DEBY, M. Mahamat Nouri et M. Mahdi Ali vivant en France, depuis plusieurs années, font l'objet de deux Arrêtés individuels cosignés par le Ministre des Finances et celui de l'Intérieur. Il ressort de ces décisions, des mesures de blocage des avoirs et instruments financiers des intéressés pour liens avec le terrorisme.

Ces mesures graves laissent perplexes les observateurs quand on sait que l'un des opposants ne possède aucun compte bancaire ni instruments financiers sur le territoire français. Il est à ce jour, toujours en attente d'une réponse à sa demande d'asile politique. Comment une telle affaire est-t-elle possible? Comment comprendre que des accusations aussi graves que celles d'avoir des liens financiers avec des groupes terroristes, puissent être montées  jusque faire l'objet d'un Arrêté ministériel publié au journal officiel français? Une chose est sûre, il ne peut, en aucun cas s'agir d'une erreur.

Ce sale coup contre les opposants tchadiens est important et mérite qu'il soit pris très au sérieux. C'est une action réfléchie, préparée et exécutée  par la haute administration, et concrétisée par une  décision ministérielle.

Cette façon de faire, très rare au regard des pratiques françafricaines, laisse entendre que cette procédure consistant en la prise d'un Arrêté ministériel, a été entreprise, après mûre réflexion, pour  "bloquer" et fragiliser  sérieusement les opposants ciblés.

L'annulation d'un Arrêté ministériel suppose une procédure judiciaire qui peut s'avérer longue et complexe. En outre, cette saloperie faite aux opposants tchadiens participe de la volonté de ruiner leur avenir et leur image auprès des Occidentaux qui mettent désormais en réseau toutes les informations et personnes supposées être en liaison avec des groupes terroristes.

Comment ne pas émettre l'hypothèse que les autorités françaises ont préventivement procédé à l'élimination de ceux qu'elles ne veulent pas voir  accéder au pouvoir au Tchad ?

Incontestablement, ces deux décisions nous indiquent aussi que les dirigeants français, de concert avec Idriss Deby, préparent et posent les premiers pas vers la fin du règne sanglant et ruineux de ce dernier dans un pays à bout de souffle frappé par une grave crise économique et sociale .

 

La rédaction de Zoomtchad.

 
Nombre de lecture: 275
Haut de page
 

FICHE SIGNALÉTIQUE DU TCHAD

La spéciale de ZoomTchad

IMAGES DU TCHAD

voyage-tchad-1.jpg danse tchad1.jpg pecheurs.jpg montagn1.jpg tchad-2.jpg montagn3.jpg min_tchad2.jpg caravane.jpg Visoterra-caravane-de-dromadaires-2-4350.jpg chevalierstchad.jpg

VIDEOS

MUSIQUE ET AUDIO

STATISTIQUES